Réplique culte n°2

« Battez vous et vous mourrez peut être, fuyez et vous vivrez. Quelques temps du moins. Et un jour sur vos lits de mort, bien des années auront passé, peut être regretterez vous de ne pouvoir échanger toutes vos tristes vies épargnées à Stirling pour une chance, une petite chance de revenir ici et tuer nos ennemis car ils peuvent nous ôter la vie… mais ils ne nous ôteront jamais nôtre liberté! »

William Wallace, Braveheart 

Publicités

Petit bilan vidéo-ludique de 2013

Comme vous le savez sûrement, la fin de cette année 2013 va être accompagnée de la sortie de la nouvelle génération de console, l’occasion rêvée de dresser le bilan sur une année et une année de jeux vidéo.

Six ans d’évolutions vidéo-ludique

Commençons par quelques chiffres : Xbox 360, PS3 et Wii sont la septième génération de console, elles représentent à elles trois 259,23 millions de ventes à travers le monde, 795 jeux sortis sur PS3 dont 150 exclusifs, 958 sur Xbox 360 dont 120 exclusivité et 1222 sur Wii et tout cela en seulement six ans.

On va peut être pas parler de réelle réinvention du jeu vidéo, mais cette génération aura été celle qui a amené la connectivité au coeur de nos consoles  de salon. Jeu en ligne, téléchargement de démos et de contenus, cette génération aura changer notre façon de jouer très privée pour jouer avec le monde entier sans aucune limite. Le progrès technique, particulièrement au niveau graphique, nous ont permis de gaspiller de précieuses heures sur des chefs d’oeuvres comme Bioshock, Skyrim, Gears Of War, The Last of Us ou encore God Of War parmi beaucoup d’autres.

Mais tout n’est pas si rose dans cette septième génération. Tout d’abord, c’est l’apparition d’une nouvelle façon de consommer le jeu vidéo avec des licences à succès comme Call Of Duty ou Assassin’s Creed qui font paraitre un nouvel opus chaque année, pas vraiment différent du précédent, mais qui rencontre tout de même son public. C’est également l’apparition de jeux en kit, avec l’essor des contenus téléchargeables quelques mois à peine après la date de sortie des jeux, posant le problème de l’éthique de vendre des jeux pas tout à fait complet.

Mais ne soyons pas pessimiste, cette génération, elle était quand même cool et elle nous a fait passer de super moments!

2013 : un bon cru?

D’abord, impossible de parler de cette année de jeux vidéo sans parler de la sortie des nouvelles consoles de salon. C’est un véritable bras de fer qui s’est engagé en Juin avec les présentations de la PS4 et de la Xbox One par Sony et Microsoft. Depuis lors, c’est la course à celui qui fera les annonces les plus alléchantes. Sony sort de cette compétition avec un net avantage (100€ moins chère, plus puissante, pas de connexion permanente), et une semaine à peine après sa sortie les vidéos pour montrer les problèmes de la Xbox One se multiplient sur la toile. Néanmoins, ne tirons pas sur l’ambulance, la PS4 n’est pas non plus exempte de défauts et il faudra attendre encore quelques semaines pour avoir un avis objectif (Même si personnellement mon choix est fait).

Mais 2013 c’est avant tout une année de sorties de titres marquants, parmi lesquels je retiens personnellement : GTA VThe Last Of Us, Diablo III, Assassin’s Creed IV : Black Flag, Batman Arkham Origins, Arma III, Bioshock InfiniteBattlefield 4 et Total War : Rome II

En ce qui me concerne, mes jeux de 2013 seront sans hésiter Diablo III, GTA V et Civilization V : Brave New World, sur lesquels j’aurais passé une bonne partie de mon année, et sur lesquels je ferais probablement des articles très bientôt!

Et vous, cette année c’était comment pour vous niveau jeux vidéo?

Réplique culte n°1

« J’imagine que je pourrais dresser une liste des choses qui m’importent aussi peu que cette dernière semaine avec toi attends voir… les régimes à base de protéines, Michael Moore, les Républicains et leur conventions nationales, la Cabale et tous les produits dérivés de la Cabale, la télé Haute Définition, les 2 films de Bush, Internet et les Start Up, les Nations Unies et leur programme de recyclage, les Punks, la coiffure de ma concierge, ma première paire de chaussettes, Jeff Bridges, Jeff Daniels et tous les Jeff qu’il y a au monde, le salaire des footballeurs, les États qui votent à gauche, ceux qui votent à droite, les voitures sans permis, les émissions culturelles, tout ce qui vit sur la planète, tout ce qui vit dans le système solaire, tout ce qui vit, tout ce qui vit, tout ce qui vit et toutes les choses qui existent passées présentes et futures qu’elles soient dans notre univers ou dans une autre dimension. Oh et aussi Spider-Man. »

Dr Perry Cox – Scrubs

Barbu, gamer & étudiant

Voilà le tableau, il est 11h26, je suis en robe de chambre dans mon canapé, je me réveille paisiblement avec un album d’Amon Amarth en essayant d’écrire le premier article de ce blog et, je vais être honnête avec vous, j’ai beau tourner, retourner et re-retourner ça dans tous les sens, j’arrive pas à trouver une manière de débuter correctement.

Alors voilà, d’un commun accord avec moi-même, je me suis dit que quitte à faire dans l’originalité, autant que je me présente pour que vous sachiez qui se cache derrière les mots que vous êtes en train de lire. Je m’appelle Simon, je suis étudiant en Philosophie et Sociologie sur Lille, barbu et fier de l’être, gamer émérite depuis mon plus jeune âge, amateur de musiques qui bourrinent, probablement maladroit, indubitablement vieux avant l’âge. Je ne crois pas en Dieu, j’aime le steak et le fromage, mais je n’aime pas le sport et les enfants. Bon, c’est pas exhaustif, mais je pense que ça fait assez bien le tour de ma personne.

Ce qui est fantastique avec internet – au delà de Facebook et des vidéos de chats – c’est qu’on autorise à tout le monde de s’exprimer librement. Alors vous pensez bien que moi, quand j’ai découvert qu’il existait un endroit où je peux dire (plutôt écrire en l’occurrence) tout ce qui me passe par la tête, j’ai sauté sur l’occasion. Bon, je vous rassure, je raconterai quand même des trucs qui seraient susceptibles de vous intéresser et vous épargnerai les élucubrations de mon esprit dérangé (Remarquez, vous ratez quelque chose).

Au final, j’aurais réussi à vous bricoler un truc pas trop dégueulasse pour ce premier article. En espérant que vous repasserez par ici un beau jour.