Test n°4 – Assassin’s Creed IV : Black Flag – PC / PS4 / PS3 / Xbox One / Xbox 360

assassins-creed-iv-black-flag-image-large-2657Plus besoin de présenter Assassin’s Creed, le titre d’Ubisoft a fait son petit bonhomme de chemin dans le paysage vidéo-ludique depuis déjà quelques années avec toujours le même succès et revient avec un nouvel opus haut en couleur : Assassin’s Creed IV Black Flag.

Vous voilà donc dans la peau d’Edward Kenway, un capitaine pirate pendant l’âge d’or de la piraterie dans les Caraïbes au début du XVIIIème siècle, le grand père de Connor, héros d’Assassin’s Creed III. Ayant quitté l’Angleterre pour faire fortune, le jeu s’ouvre sur votre naufrage sur une plage. Seul survivant, vous vous retrouvez face à Duncan Walpole, un assassin renégat en mission pour le gouverneur de la Havane, en possession d’un mystérieux objet. Après l’avoir tué, vous quittez vos loques, lui volez sa tenue d’assassin et décidez d’accomplir à sa place la course pour le gouverneur afin d’empocher un juteuse récompense. Petit bémol : le gouverneur est un templier et le mystérieux document que vous lui remettez est une carte avec l’emplacement des camps des assassins et probablement de l’Observatoire, un sanctuaire construit par les Précurseurs permettant d’espionner une personne à partir d’une goutte de sang, à vous de réparer vos conneries et de sauver la confrérie des Assassins.  Mais les ennuis ne s’arrêtent pas là, votre petite vie de pirate vous force à lutter contre les empires anglais et espagnols dans votre lutte pour établir une république pirate.

Black Flag est donc un Assassin’s Creed vraiment à part entière car vous n’êtes pas un assassin, avant tout vous êtes un pirate. Ubisoft a mit le paquet le paquet sur les batailles navales introduites dans Assassin’s Creed III puisqu’une grande partie du jeu vous forcera à utiliser votre navire: le Jackdaw, qu’il vous faudra améliorer au fur et à mesure. Abordage, exploration, chasse, pêche, assassinat, sans oublier la picole dans les tavernes, rien ne manque au rendez-vous, et pourtant le titre est vraiment singulier par rapport à ses prédécesseurs. En effet, on oublie vite que c’est à Assassin’s Creed IV qu’on joue mais plus à un simulation de Pirates des Caraïbes. Qu’on s’entende bien, Black Flag est un excellent jeu sous de nombreux rapport, mais l’accent particulier mit sur les batailles navales, la nécessité de se procurer des matériaux pour améliorer son équipement en chassant n’est pas sans rappeler Far Cry 3, un autre jeu d’Ubisoft (Que j’avais trouvé calqué sur Assassin’s Creed, la boucle est donc bouclée). Les séquences dans le présent cassent complètement le rythme et peinent à vouloir maintenir une cohérence de scénario avec les opus précédents. Finalement, elles sont plus une mise en abîme du développement du jeu dans les locaux d’Ubisoft (qui en profite pour teaser doucement sur la période historique du prochain jeu) qu’utile au scénario.

En bref, Assassin’s Creed IV : Black Flag est une nouvelle fois un excellent titre même s’il s’éloigne dangereusement de l’essence de la saga et il décevra donc les puristes du jeu (Qui diront dans tous les cas « Le dernier bon Assassin’s Creed c’est le deux »). On ne peut que saluer la prise de risque d’Ubisoft à ne pas sortir un copié/collé des précédents opus, au risque d’en décevoir plus d’un. Personnellement, l’idée à bien prit chez moi mais je conseille à ceux qui n’aiment pas les jeux en open-world et les batailles navales d’Assassin’s Creed III, entre autres, de passer leur chemin.

NB: J’ai pu lire sur Internet un certain nombre de critiques – assez sévères à mon goût – sur les graphismes, notamment sur next-gen. Tout d’abord, je trouve ça complètement faux : le jeu est graphiquement superbe, même s’il n’est pas parfait et que certains problèmes demeurent. Ensuite, je vous dirai que la nouvelle génération est sortie il y a trois mois à peine, et que par conséquent, il va peut être falloir patienter un peu pour que ce soit flagrant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s